Rénovation écologique : isolation et crédit d’impôt

Rénovation écologique : isolation et crédit d’impôt

Vous avez beaucoup à gagner en réalisant des travaux d’isolation dans votre logement. Ces travaux améliorent votre confort de vie et vous permettent d’être en meilleure santé, mais pas seulement ! Grâce à ceux-ci, vous diminuez également votre consommation énergétique et surtout, vous augmentez la valeur de votre bien. Retenez que ces travaux vous donnent droit à des aides et subventions, comme le crédit d’impôt.

Isolation : quels sont les travaux à réaliser avant tout ?

Permettant de réaliser jusqu’à plus de 50 % d’économie d’énergie, les travaux d’isolation thermique doivent concerner les principales sources de déperditions de chaleur. Parmi celles-ci figurent la toiture, les murs et les combles. Sans oublier que le plancher, le plafond et les fenêtres sont également à l’origine de la déperdition thermique. Un système d’isolation performant doit être mis en place afin d’éviter toute surprise désagréable et notamment une perte de temps et d’argent. Raison pour laquelle les travaux d’isolation impliquent un investissement plus ou moins conséquent. Heureusement, différentes aides sont disponibles ce qui permet d’alléger significativement la facture.

Isolation thermique et crédit d’impôt : ce que vous devez savoir

En effectuant des travaux d’isolation, vous pouvez bénéficier du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Ce dispositif instauré par l’Etat s’adresse aux locataires comme aux propriétaires et leur permet de déduire de leurs impôts les dépenses liées à des travaux de rénovation thermique comme les travaux d’isolation. Il vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % pour vos travaux d’isolation de murs, de combles et de sol par l’intérieur, mais aussi pour vos travaux d’isolation de murs et de toitures-terrasses par l’extérieur. Le plafond de dépense éligible varie selon le cas. Dans le cas d’une isolation par l’intérieur, le plafond par m2 est de 100 euros TTC. Dans le cas d’une isolation par l’extérieur, le plafond par m2 est de 150 euros TTC. Et prenez note que vous pouvez également bénéficier du CITE en vous équipant de doubles vitrages. Quoi qu’il en soit, ce crédit d’impôt vous permet de réduire significativement votre facture.

Bonne nouvelle : Sous certaines conditions, le CITE est cumulable avec d’autres aides financières comme l’Éco Prêt à Taux Zéro, la Prime Energie ainsi que les aides locales et de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Parce que vous devez alléger davantage votre investissement, renseignez- vous sur les conditions d’obtention de ces aides.

Comment bénéficier du crédit d’impôt ?

Bien évidemment, vous devez respecter certaines conditions pour pouvoir bénéficier du CITE. Tout d’abord, votre logis doit être votre résidence principale qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Celui-ci doit être achevé depuis au moins deux ans également. En plus de cela, vous devez faire appel à un professionnel RGE pour la fourniture ainsi que les travaux de pose de vos isolants.