Jardiner nature, jardiner sans pesticides

Jardiner nature, jardiner sans pesticides

Les pesticides sont un des moyens les plus utilisés pour protéger des cultures contre des bioagresseurs nuisibles. Ceux-ci se déclinent en de différentes formes. Il y a les insecticides, les herbicides, les fongicides, etc. Pourtant, ces produits sont réputés pour être nuisibles à la santé de l’environnement. Faites ainsi un geste écolo en ne pas les utiliser. Eh oui, il est actuellement tout à fait possible de jardiner sans pesticides. Voilà pourquoi dans cet article, nous avons détaillé sur les différentes solutions pour jardiner nature, jardiner sans pesticides.

Prenez en compte les critères climatiques de votre région

Il est nécessaire de choisir de plantes qui s’adaptent au climat ainsi qu’au sol de la région où vous habitez. Cela leur permet d’être plus résistantes aux diverses maladies. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès du pépiniériste local ou à faire une analyse du sol. Voir les plantes de vos voisins pourra également vous aider dans votre choix.

Une végétation aimant l’ombre se développe mal, voire ne pousse pas en plein soleil, et inversement. En guise d’exemple, une fougère et un cactus n’ont pas les mêmes besoins en soleil et en humidité.

Il est donc important d’informer sur les besoins des végétaux dans lesquels vous souhaitez investir.

Pensez à varier le milieu

Une des meilleures solutions pour jardiner sans pesticides est d’optimiser la biodiversité de votre jardin. Bien évidemment, scientifiquement parlant, les différents organismes vivent en interdépendance. Pour cela, il est donc à recommander de planter des haies dotées de différents arbustes à fleurs et à baies qui vont attirer les papillons et les oiseaux. Vous pouvez aussi créer des zones d’ombres ainsi que de zones humides pour attirer la faune. Par ailleurs, si vous avez le moyen, vous pouvez aménager un bassin et y mettre de poisson afin de créer un écosystème complet.

En outre, il existe également des végétaux qui ont une propriété insecticide ou fongicide. N’hésitez pas à les mettre à côté de vos légumes. Pour finir, il serait sage de laisser un coin de jardin en jachère. Celui va attirer les insectes pollinisateurs et améliore la qualité du sol.

Attirez les prédateurs

Les insectes restent les des grands prédateurs de la culture. Pour protéger votre plantation contre ses animaux, vous n’êtes plus obligé d’utiliser d’insecticides. Effectivement, vous pouvez tout simplement construire une maison pour insectes et nichoirs pour oiseaux.

Par ailleurs, vous pouvez trouver un bon équilibre entre proie et prédateur. Par exemple, laissez venir les hérissons, prédateurs d’escargots et de limaces, en laissant un tas de bois au fond du jardin.

Utilisez des engrais naturels

Pour une bonne semence, on a tendance a utilisé d’engrais. Sachez qu’actuellement ces derniers existent en naturel. Vous pouvez même le faire en vous servant de compléments au compost. Effectivement, ces engrais naturels ne risquent pas de brûler les racines de vos plantes.

Pour le traitement de vos plantations, privilégiez les produits naturels

Pour traiter vos plantes, vous pouvez utiliser des produits bios que vous avez certainement dans votre maison. Par exemple, la cendre à cheminée peut-être utilisée pour éloigner les escargots et les limaces, le savon de Marseille des pucerons ou encore l’eau bouillante pour éliminer les mauvaises herbes.