Guide d’achat : le poêle et la cheminée à bois

Guide d’achat : le poêle et la cheminée à bois

La source de chaleur dans la maison en office de chauffage peut être de différentes sortes. On peut trouver la chaudière, la pompe à chaleur, le radiateur électrique ou encore le poêle. Le choix entre ces modes de chauffage réside dans le prix, l’installation, l’entretien et la consommation d’énergie. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le poêle et la cheminée à bois.

Fonctionnement du poêle et de la cheminée à bois

Le poêle est une structure en métal close où la chaleur est obtenue par combustion des combustibles qui peut être le bois, des granulés, le pétrole ou fioul, le charbon ou encore le gaz et bien d’autres combustibles. Pour le poêle à bois, il fonctionne en mettant à brûler des bûches avec des dimensions variant selon la dimension de la chambre à combustion.

La cheminée désigne, techniquement, le conduit qui sert à évacuer les gaz émanant de la combustion de bois qui a lieu dans l’âtre ou le foyer. Mais dans la vie courante, la cheminée fait mention de l’ensemble de la structure. La cheminée a différents types de foyer à savoir, le foyer ouvert qui est le plus ancien, le foyer fermé et l’insert qui sont plus récents. Le fait d’imbriquer l’insert dans la cheminée à foyer ouvert existant la transforme en cheminée à foyer fermé qui est plus sûre. La cheminée, une fois équipée d’un récupérateur de chaleur, suffit pour le chauffage de la maison entière.

Place dans la maison

Le poêle est généralement de plus petite taille que la cheminée. Notamment par rapport au diamètre du conduit de fumée et de vapeur, mais également par rapport à la dimension chambre de combustion pour le poêle et celle de l’âtre de la cheminée. Il faudra alors orienter votre achat en fonction de la taille de votre salon.

Tant la cheminée que le poêle, plusieurs possibilités s’offrent à vous quant à l’emplacement dans la maison. Au mur, suspendue, au centre, sur l’angle, ou encore encastrée, elle contribue également à donner un certain style au salon. Comme les bûches doivent être stockées en quantité suffisante, il faut également penser à les mettre près de la cheminée ou du poêle pour avoir un aperçu constant de la situation des combustibles et ne pas être à court au mauvais moment.

Le prix

Le prix de départ du poêle et de la construction de la cheminée, si nécessaire, dépendent de sa taille et de son apparence. En plus, il faudra prévoir sur le long terme les prix des bûches qui sont assez conséquents. Aussi, les coûts d’entretien ne sont pas à négliger pour pouvoir maintenir le rendement en chaleur du chauffage.

La cheminée ou le poêle ?

Côté production de chaleur, le poêle est plus prisé en raison de la propagation rapide et constante de la chaleur dans la demeure. Si ce point est important pour vous alors que vous disposez déjà d’une cheminée à foyer ouvert, il est possible d’y insérer une poêle à bois ou à autre combustible.

L’image de la flamme vous tient à cœur, la cheminée est plus appropriée. Sinon, vous pouvez opter pour un poêle équipé de vitre hermétique.