comment fonctionne une vmc simple flux

comment fonctionne une vmc simple flux

VMC ou ventilation mécanique contrôlée, ce système qui est indispensable dans les ménages où le taux d’humidité intérieure devrait être contrôlé. L’installation de ce système permet d’améliorer la qualité de l’air sans refroidir la maison. Il existe plusieurs types de VMC, mais ici, nous allons nous focaliser sur celle qui est à simple flux. Afin que vous puissiez avoir une idée plus claire sur tout ce qui concerne ce principe, nous allons vous faire découvrir le fonctionnement de la VMC tout en vous citant les options qui existent autour du sujet. Aussi, il convient de vous briffer sur tous les éléments qui constituent la VMC. Voici les détails.

VMC simple flux : principe de fonctionnement

Il s’agit d’un système qui permet de réguler la circulation et le renouvellement de l’air au sein d’une habitation. Cependant, il est tout d’abord à souligner que, même si le système fonctionne comme tous les types de ventilation, aucune déperdition de chaleur ne se manifeste. En réalité, les activités quotidiennes effectuées dans chaque maison produisent un taux d’humidité qui doit être contrôlé afin que l’air ambiant puisse être correctement respirable. Certes, il est possible d’utiliser une méthode naturelle pour renouveler l’air (comme l’ouverture des fenêtres), mais cela provoquerait une déperdition de chaleur lors des saisons froides. En revanche, en utilisant ce système, vous ne craignez rien au niveau de la production de ce phénomène et l’air sera renouvelé en permanence avec une quantité régulée. Le grand avantage de ce système est que le système de ventilation apporte simplement l’air frais venant de l’extérieur sans évacuer la chaleur qui est dans la maison (ce qui n’est pas le cas pour une ventilation manuelle). Par la suite, l’air qui vient d’entrer dans chaque pièce s’adapte petit à petit à la température déjà installée et se transforme en chaleur.

Installer une VMC simple flux

En premier lieu, sachez que les éléments constitutifs d’une VMC fluctuent en fonction de son principe de fonctionnement. Pour une VMC simple flux, on constate la présence de gaines, de bouches d’extraction, d’entrées d’air et d’un ventilateur qui sera installé sur le toit ou dans les combles. Chacun de ces éléments a un rôle respectif et leur emplacement peut changer en fonction de la configuration de la maison. Généralement, les entrées d’air sont posées au niveau des pièces principales de la maison afin que ces dernières puissent recevoir directement l’air qui entre. Les bouches d’extraction quant à elles s’occupent d’évacuer l’air pollué venant des pièces de services (cuisine, salle de bains, etc.), mais avant cela, l’air passe par les gaines pour arriver à leur destination finale. Le rôle du ventilateur est de permettre à tous ces mouvements d’être possible tout en régulant la quantité d’air qui doit entrer dans les pièces. Il est à noter que le ventilateur fonctionne grâce à un moteur électrique. Ce qui signifie que le fonctionnement peut être interrompu en cas de panne de courant. Aussi, il convient d’entretenir le ventilateur parce que ces mouvements peuvent provoquer des défaillances avec le temps.